À la halte-garderie pour la première fois

Publié le 12 mai 2017 | Articles

La première journée à la halte-garderie! Il y a beaucoup de nouveaux jouets, beaucoup de nouveaux amis, plusieurs nouveaux adultes dans la vie de votre enfant et même de nouvelles règles et une nouvelle façon de fonctionner au quotidien. C’est difficile pour un enfant et c’est difficile pour ses parents aussi.

J’accueille régulièrement de nouvelles familles à la halte-garderie de Famille à Cœur, « Au Jardin des Amis ». Il y en a qui arrivent confiants et il y en a qui ont plus besoin d’être rassurés. C’est vrai autant pour l’adulte que pour l’enfant. Il est normal d’avoir besoin d’informations avant de laisser son enfant dans un nouveau milieu et il est normal également d’avoir beaucoup d’informations à donner à l’éducatrice qui s’en occupera. N’hésitez surtout pas à poser des questions, à visiter le milieu et à donner toutes les recommandations qui pourraient aider votre enfant et son éducatrice à passer une belle journée. À Famille à Cœur, nous remettons un document d’informations aux parents et nous leur remettons également une fiche d’inscription qui nous permettra de recevoir l’information concernant l’enfant, ainsi que certaines autorisations telles que l’application de crème solaire ou celle d’aller au parc.

Il y a certaines familles qui auront également besoin d’observer comment ça se passe à la garderie. Si vous en avez besoin, posez la question, il y a probablement possibilité d’accompagner votre enfant une journée ou pour une courte période avant la véritable entrée à la garderie. Sinon, il devrait y avoir possibilité de faire une rentrée progressive. Prenez le temps de vous informer.

Il n’y a pas que les enfants qui pleurent. Les parents aussi peuvent avoir envie de pleurer. Le plus important est de prendre le temps de dire à votre enfant qu’il reste un peu à la garderie avec les éducatrices et les autres enfants, puis que vous reviendrez le chercher bientôt. Vous pouvez identifier le moment de votre retour avec un élément de la routine : après la collation, après le dîner ou après la sieste. Vous pouvez aussi lui nommer ce que vous aller faire : des commissions, travailler pour gagner des sous ou faire du ménage à la maison. Ensuite, c’est le temps du bisou et du câlin, puis les parents doivent quitter. Ça devrait durer une minute ou deux, et si votre enfant pleure à votre départ, son éducatrice saura le rassurer et l’accueillir dans sa peine et son ennui de ses parents. Généralement, les pleurs durent moins d’une minute, puis l’enfant est capable d’aller s’amuser avec les autres. Avec une courte routine de bisou, câlin et départ de papa ou maman, l’enfant s’habituera ainsi, et graduellement, les pleurs seront de moins en moins présents et l’enfant essaiera de moins en moins de retenir ses parents.

Joanie Massé

Éducatrice à la Halte-garderie « Au jardin des amis »



Voir tous les articles